mercredi 15 novembre 2017

Par suite d’une interruption temporaire de l’image....

Pas de panne technique......juste un petit problème qui m’empeche momentanément de goûter du plaisir de voir correctement des 2 yeux....
Oh, j’ai la chance d’etre un cas! Celui qui n’arrive normalement qu’une fois sur quelques dizaines de milliers, c’est moi! 
Dans quelques jours j’espère pouvoir noter une recette nouvelle, mais je dois me limiter à la tablette pour le moment, et vais juste rappeler à votre bon souvenir une publication d’un 15 novembre. 


À base de betterave comme vous voyez.....
Pour la recette, il faudra cliquer ici
Et vous verrez, de vos 2 yeux vous, bande de veinards, la recette pour ça:


Une tarte aux betteraves, poires et St Agur...
À bientôt !

mercredi 8 novembre 2017

Un dessert, ça s'adapte à la saison....

Le dessert que je fais toute l'année avec des variantes saisonnières, c'est le crumble.

Cet été, j'en avais préparé un aux abricots, mais à part en boite, c'est un peu compliqué à trouver maintenant. Le dernier était aux poires. Et je n'ai vraiment pas eu à me fatiguer beaucoup car j'ai utilisé le reste de pâte du précédent, conservé au congélateur.


Celui ci, contrairement à son ainé du mois d'août, n'a pas mis en péril la propreté de mon four, il était nettement moins copieux....

Par contre, comme on avance en saison froide et qu'on a besoin de plus de réconfort, un ajout de chocolat m'a semblé de rigueur.

Dans la recette, je vous indique les proportions de départ pour la pâte, mais pour un seul crumble, la moitié suffira. Vous mettez le reste dans un sac ou une boite de congélation et le jour où vous aurez une envie irrésistible d'en manger, il suffira de l'émietter encore tout gelé sur les fruits.

Crumble aux poires, cannelle et chocolat:

  • 150g de farine
  • 150g de sucre en poudre 
  • 150g de poudre d'amandes
  • 150g de beurre
  • 3 poires
  • 2 c à s de sucre roux
  • 1 c à c de poudre de cannelle
  • 100g de chocolat (au lait ici car j'en avais d'entamé....vous mettez ce que vous avez)
Mélanger la farine, la poudre d'amandes, le sucre dans un saladier et ajouter le beurre coupé en morceaux. 

Du bout des doigts, incorporez le beurre jusqu'à obtenir une consistance de gros sable, avec encore quelques morceaux de beurre.
Garder au froid le temps de préparer le reste. Congelez en éventuellement une partie.

Eplucher les poires, les couper en lamelles assez épaisses et les mettre dans un plat légèrement graissé. Saupoudrer de sucre roux et de cannelle.

Avec un couteau, couper grossièrement le chocolat.



Incorporer rapidement le chocolat à la pâte de crumble et répartir sur les fruits.

Cuire au four préchauffé à 180° (chaleur tournante) environ 30 minutes.

Laisser un peu refroidir avant de déguster.



Il faisait du soleil ce jour là. Aujourd'hui, c'est tout gris et le thermomètre a fait une belle chute, je regrette de n'avoir plus de pâte au congélateur.....

C'est quelque chose qui peut s'arranger assez vite....et ne me dites pas qu'on ne trouve plus de beurre: par les circuits courts, pas de pénurie et un bon beurre local vous fera un crumble parfait.

Je vais proposer cette recette à Gut, pour Cuisinons de saison. Vous trouverez là bas plein d'idées pour accommoder les fruits et légumes du mois de novembre.


samedi 4 novembre 2017

Tant qu'on a la santé ma bonne dame!

C'est vrai ça, c'est mieux d'être jeune et en bonne santé que vieux et malade.....

Quand on prend de l'âge, on peut avoir plus d'inquiétudes si on lit les statistiques de santé, mais on peut essayer d'être le moins concerné possible, tout en restant en forme et en se faisant plaisir....et vous savez quoi, jeunes qui me lisez?

Même à votre âge ça ne peut pas vous faire de mal....

Pour ma part, j'essaye de bouger un peu plus et de manger un peu mieux...mais rassurez vous, ça reste très soft!

Ce n'est pas la première fois que je cite ici les Saines Gourmandises de Marie Chioca et quand elle publie un livre, je résiste quelques temps mais finis par céder et à l'acheter....surtout quand il s'appelle La cuisine bio au quotidien

Soyons honnête: il y a dedans certaines recettes que je ne suis pas certaine de faire accepter d'emblée à toute la famille. Je pense à une "tourte crumble" aux pommes testée récemment et dont le côté très peu sucré a semblé surprendre un peu les fils présents....mais par contre, celle que je vous propose aujourd'hui a bluffé les convives d'un goûter.



Un gâteau au chocolat, le plus souvent ça plait! Vous remarquerez quand même la généreuse cuillerée de glace à la vanille qui accompagne cette part.....j'avoue qu'elle était tout à fait industrielle....mais je suis loin d'être une puriste du fait maison....

Fondant au chocolat au potimarron:

  • 10cl de lait (de soja vanille à l'origine....de vache ici)
  • 300g de chocolat noir à 70%
  • 2 oeufs
  • 1 potimarron
  • 75g d'huile de coco
  • 75g de sucre de coco (ou de canne)
  • 75g de farine T110 de blé
  • 1 sachet de poudre à lever
  • 1 pincée de fleur de sel
  • 1 c à s d'extrait de vanille 

Pour le glaçage:

  • 100g de chocolat noir à 70%
  • 5cl de lait
  • 5 cl de sirop d'agave
La veille, faire cuire le potimarron à la vapeur et prélever 150g de chair (le reste trouvera plein d'autres utilisations)

Faire chauffer à feu doux le lait avec l'huile, le sucre, la vanille et le sel. Dès l'ébullition atteinte, couper le feu et ajouter le chocolat coupé en morceaux, couvrir et laisser fondre.

Séparer les blancs et les jaunes des oeufs.

Mixer au robot la farine, la chair de potimarron, le chocolat fondu et un peu refroidi et les jaunes d'oeufs.

Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement.

Verser dans un moule à manqué huilé d'environ 20cm.

Cuire 15 minutes au four préchauffé à 180°.

Pendant ce temps, faire fondre doucement les ingrédients du glaçage. 

Verser encore chaud sur le gâteau sorti du four.

Laisser refroidir jusqu'au lendemain.



Avant de le servir, j'ai râpé du chocolat noir et l'ai saupoudré à la surface du gâteau....très simple décoration.

Si vous voulez voir de quelle jolie manière il a été présenté à l'origine quand il est paru sur le blog au moment de Noël, n'hésitez pas à cliquer sur le lien!

Pour finir, puisqu'on parle un peu de santé et de fêtes de fin d'année, c'est la saison des calendriers et des bonnes actions qui se prépare.

La Ligue contre le cancer pour fêter ses 100 ans propose pour 5€ un calendrier 2018 qui enchantera les amateurs de bonnes choses: il est illustré de photos de 12 grands pâtissiers qui donnent chacun une de leurs recettes.



lundi 30 octobre 2017

Il est revenu le temps des courges...

Quand j'étais jeune et très peu cuisinière, les courges, c'était un truc un peu exotique pour moi....on en voyait dans les films américains, en décoration dans les vitrines des magasins, mais ça ne faisait pas vraiment partie des légumes que j'aurais pensé acheter....

D'ailleurs, je pense bien que je n'étais pas la seule: en dehors du morceau de potiron qui se mettait parfois dans la soupe, ce n'était pas le légume le plus vu sur les marchés...

Et depuis quelques années, on en voit de plus en plus....et j'en achète de plus en plus....ça donne un coup de couleur à l'automne ....


Cette photo n'est pas toute récente...et je me rends compte que je m'étais un peu lâchée dans les achats de courge ce jour là!

Pour donner encore plus de couleur, on peut l'associer au curry....


Et au poisson:

Cabillaud et potimarron au curry:

  • 1 beau dos de cabillaud (convenant pour 4 personnes)
  • 1/4 de beau potimarron
  • 2 oignons
  • 1 gousse d'ail
  • 1 boite 1/2 de pulpe de tomates (ou de la tomate fraîche )
  • 20cl de lait de coco
  • 1 beau morceau de gingembre
  • 1 petite racine de curcuma frais
  • quelques feuilles de curry 
  • 1/4 c à c de poudre de coriandre
  • 1/4 c à c de poudre de cumin
  • 1/4 c à c de poudre de cardamone
  • huile de coco
  • sel, poivre
  • 1 ou 2 citrons verts
Eplucher et émincer les oignons et les faire revenir dans un peu d'huile de coco.

Couper le potimarron en dés (on l'épluche ou pas selon son courage)

Eplucher l'ail, le gingembre et le curcuma et les émincer finement.

Quand les oignons sont transparents, ajouter l'ail, le gingembre, le curcuma, les feuilles de curry et les épices et remuer pendant 2 minutes.

Ajouter la tomate, le potimarron et le lait de coco, un peu de sel et faire mijoter une dizaine de minutes.

Ajouter alors le poisson et laisser cuire une petite dizaine de minutes selon son épaisseur.

Juste avant de servir, goûter, poivrer et ajouter du sel si nécessaire et le jus de citron vert.

Et c'est tout!

En fait, cette recette a été faite l'hiver dernier, ce qui explique pourquoi j'ai utilisé de la toamte en boite. Mais on trouve encore de très bonnes tomates fraîches et ce sera parfait.

Faute de curcuma frais, on en trouve en poudre. Quant aux feuilles de curry, j'en achète parfois dans une boutique indienne derrière la gare du Nord et les garde au congélateur.

Je ne suis pas fan des saveurs trop relevées, mais un peu de piment peut s'ajouter selon votre goût.







mercredi 25 octobre 2017

J'lui trouve un goût de pomme....y en a!

Faut reconnaitre....c'est du brutal!...

Vous voyez d'où ça vient?.....

Oui, des Tontons flingueurs, un film de 1963....ça parait loin, mais ça reste un film culte. Il parait que même ceux qui sont nés longtemps après apprécient encore.

Bon, ma recette du jour est moins brutale que la boisson que les tontons analysaient dans la cuisine, mais je pense qu'elle plaira à plus de monde. 


Pour une saveur douce et sucrée, en plus des pommes, il y a du caramel au beurre salé...

Cheesecake aux pommes et caramel beurre salé:
  • 250g de palets bretons au caramel beurre salé (ou nature à défaut)
  • 70g de beurre, plus un peu
  • 300g de fromage frais type Philadelphia ou St Moret
  • 300g de yaourt grec, égoutté une nuit dans une passoire
  • 100g de sucre en poudre
  • 2 très grosses pommes ou 4 moyennes
  • 2 oeufs
  • 1 c à s de fécule de maïs
  • 2 (belles) c à s de crème de caramel au beurre salé
Eplucher une pomme, la couper en morceaux. La faire revenir quelques minutes à la poêle avec un peu de beurre. Arroser d'une c à s de caramel.

Réserver.

Ecraser les biscuits, les mélanger au beurre fondu et en tapisser le fond d'un moule à charnière.

Garder au froid le temps de préparer la suite.

Battre les oeufs avec le sucre, ajouter le fromage et le yaourt ainsi que la fécule et bien mélanger.

Sur le fond de biscuit, répartir les pommes caramélisées puis verser la préparation.

Eplucher l'autre pomme et la couper en tranches. Répartir celles ci sur le crème et verser par dessus du caramel.

Cuire environ 1 heure au four préchauffé à 150° (chaleur tournante) et laisser encore 1 heure dans le four éteint.

Garder au froid au moins 24 heures avant de déguster.




Si vous voulez qu'il soit plus épais, vous pouvez prendre un moule nettement plus petit que le mien, mais on fait avec ce qu'on a .....et les placards sont déjà bien remplis...


Et puis comme ça, il parait plus grand pour satisfaire plus de gourmands....

Avec ce gâteau, je participe au défi de Recettes de cuisine, dont le thème ce mois ci est, vous l'aurez deviné, la pomme.